Paléo
 21.07.2018, 08:00

Le percussionniste Baba Konaté, ouvreur de voies

Premium
chargement
Baba Konaté au djembé et à la conga, lors du concert de La Tempête sous le Club Tent du Paléo, jeudi 19 juillet

Portrait Le percussionniste burkinabé se produit depuis quinze ans avec des groupes suisses, et se dépense sans compter pour que son art serve de tremplin éducatif dans son pays. Rencontre

Il a l’autorité sereine, un sens du rythme hors du commun. Au djembé et à la conga jeudi sous le chapiteau du Club Tent, le griot Baba Konaté rayonnait dans sa tunique vert satin. Délivrant une performance de haute volée, entouré des onze maestros de La Tempête, jonction multi-instrumentale jazz-funk de deux groupes genevois, L’Eclair et L’Orage.
A l’issue d’un concert irrésistible, le Burkinabé de 43 ans ne cachait pas sa fierté d’avoir...

À lire aussi...

CULTURECéline Dion à Paléo: un long processus de négociationCéline Dion à Paléo: un long processus de négociation

FESTIVALPaléo s’offre Céline Dion et un jour supplémentaire!Paléo s’offre Céline Dion et un jour supplémentaire!

Nyon«C’est terriblement excitant de redessiner une ville comme Paléo»«C’est terriblement excitant de redessiner une ville comme Paléo»

FestivalLa seconde vie du matériel de PaléoLa seconde vie du matériel de Paléo

NyonPaléo: une première et un record en matière de sécuritéPaléo: une première et un record en matière de sécurité

Top